Radio Victoire fermée

12/01/2007
Radio Victoire fermée

Une radio togolaise proche de l'opposition, Radio Victoire, a été fermée mardi pour quinze jours par la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), organe de régulation des médias au Togo, a-t-on appris mercredi.

Les autorités reprochent à cette radio d'avoir diffusé des déclarations "tendancieuses" d'un journaliste lors d'une émission sportive la veille des élections statutaires du bureau exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF).  

"Les responsables de cette radio ont permis à un journaliste étranger de tenir des propos tendancieux à l'endroit de certains candidats à la présidence de la FTF et des autorités togolaises", a expliqué un responsable de la HAAC.

 

Outre la fermeture temporaire de la station, le journaliste étranger, dont l'identité n'a pas été précisée, a été "interdit d'antenne sur toutes les radios et télévisions du pays", a-t-il précisé.

 

C'est la deuxième fois que Radio Victoire est suspendue par la HAAC depuis sa création en septembre 2001.

 

Fermée en février 2002 pour violation des règles d'installation et d'exploitation des stations privées au Togo, elle avait repris ses émissions en mars 2005.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un truc de malade !

Culture

25.000 spectateurs ont assisté jeudi à Nosy Be (Madagascar) au concert des Toofan. Les intéressés n'en reviennent pas encore.

Ne pas prendre les Requins pour des poissons rouges

Sport

‘Le match contre Djibouti n’est pas un match facile. Les Requins valent mieux que ce qu’on pense d’eux’, a affirmé jeudi le coach des Eperviers.

Eclairage public : vers le tout solaire

Développement

Villes et villages du Togo seront bientôt équipés de 13.000 lampadaires solaires ; plus de 7.000 sont en cours d’installation.

Le numérique au cœur du développement

Tech & Web

Le Togo, comme le reste de l’Afrique, doit placer le numérique au coeur du développement socio-économique, estime Cina Lawson dans un entretien à Forbes.