Radio Victoire fermée

12/01/2007
Radio Victoire fermée

Une radio togolaise proche de l'opposition, Radio Victoire, a été fermée mardi pour quinze jours par la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), organe de régulation des médias au Togo, a-t-on appris mercredi.

Les autorités reprochent à cette radio d'avoir diffusé des déclarations "tendancieuses" d'un journaliste lors d'une émission sportive la veille des élections statutaires du bureau exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF).  

"Les responsables de cette radio ont permis à un journaliste étranger de tenir des propos tendancieux à l'endroit de certains candidats à la présidence de la FTF et des autorités togolaises", a expliqué un responsable de la HAAC.

 

Outre la fermeture temporaire de la station, le journaliste étranger, dont l'identité n'a pas été précisée, a été "interdit d'antenne sur toutes les radios et télévisions du pays", a-t-il précisé.

 

C'est la deuxième fois que Radio Victoire est suspendue par la HAAC depuis sa création en septembre 2001.

 

Fermée en février 2002 pour violation des règles d'installation et d'exploitation des stations privées au Togo, elle avait repris ses émissions en mars 2005.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Don de l'Arabie Saoudite pour le développement rural

Coopération

Le Togo et l’Arabie Saoudite ont signé mercredi à Lusaka (Zambie) un mémorandum d’entente concernant le programme saoudien de forage de puits et de développement rural en Afrique.

Femme fatale

Culture

Elle est de retour ! Valentine Alvares vient de sortir son nouveau clip sur le thème de la James Bond girl et du film d'espionnage.

Un Togolais illumine le Ghana

Diaspora

Le Togolais Charles Sena Ayenu, président d’Home Energy Africa, développe un projet de parc solaire au Ghana. Prochaine étape, le Togo.

Chasse aux contrefaçons

Santé

Le président de l’Ordre national des pharmacien s’est félicité mardi de l’engagement des pouvoirs publics à lutter contre la commercialisation de faux médicaments.