Réalistes contre extrémistes

07/07/2010
Réalistes contre extrémistes

« Hors de question de dissoudre l’UFC ». C’est Me. Djovi Gally qui l’affirme dans une interview publiée mercredi par Forum de la Semaine. M. Gally, présenté par certains journaux comme le « cerveau » du projet, dit avoir été surpris par ces allégations.
« Il est vrai que l’ultimatum lancé par Gilchrist au camp des Fabristes ayant expiré, Fo Gil peut être tenté par une action en justice », indique ce quotidien.
Le Magnan Libéré estime que les errements du camp des Fabristes concernant l’exclusion du parti de Gilchrist et de ses amis risquent de leur coûter cher.
Même tonalité à Temps Nouveaux. « Depuis que cette formation s’est divisée en deux entités à savoir les réalistes avec en tête Gilchrist et de l’autre les extrémistes avec Fabre comme meneur, on peut facilement prédire les destinées de chacune. Ceux qui trompent la masse naïve pourront continuer à le faire allègement pendant un temps encore. Mais le jour viendra où la masse comprendra et ce sera la fin des frasques du FRAC », peut-on lire dans ce journal.
Toujours à propos de la crise qui secoue le principal parti de l’opposition, Liberté annonce que « les sept députés fidèles à Gilchrist Olympio envisagent de créer un groupe parlementaire parallèle ».
Enfin Tingo-Tingo donne des nouvelles de la santé de Me Yaowi Agboyibo, le leader du CAR. Elles ne sont pas bonnes.
« Me Agboyibo serait paralysé suite à une crise de tension «, écrit le périodique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.