Réguler les excès

22/06/2012
Réguler les excès

Réunis vendredi en assemblée générale, les membres de l'observatoire togolais des médias (OMT) ont invité les journalistes à faire preuve de «retenue, de responsabilité et de professionnalisme dans l'exercice de leur métier surtout en cette période sensible de la vie politique ».Une recommandation qui n’est pas inutile tant ce qu’on peut lire dans certains journaux privés ou écouter à la radio est excessif et choquant.

Jeudi, le Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies au Togo s’était ému des propos « haineux et xénophobes relayés par certains médias ».

L’OMT a donc décidé de sévir en infligeant des sanctions aux organes en infraction ; sanctions qui pourront aller du blâme à la suspension de la publication une fois toutes les procédures de conciliation épuisées.

Créé en 1999, cet Observatoire comprend trois organisations de presse, le CONAP, le SAINTJOP et l'UJIT. 

Il s’agit d’un organe d'autorégulation actuellement présidé par Augustin Sizing.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.