Remords

23/05/2018
Remords

L'opposition est peut-être passée à côté de son destin

Les opposants ont-ils des regrets, se demande mercredi Togo Matin. En septembre 2017, les députés de la majorité avaient adopté un projet de loi limitant le nombre de mandats présidentiels. L’opposition parlementaire avait boycotté le vote espérant ainsi obtenir au mieux le départ immédiat du chef de l’Etat, au pire l’impossibilité de se représenter en 2020.

Mais 9 mois après les début de la crise politique, certains opposants se demandent s’ils n’auraient pas mieux fait de voter le texte.

Informations complémentaires

Togo Matin N°318.pdf 1 005,90 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.

Congrès des orthophonistes d'Afrique francophone

Santé

La Fédération des organisations d'orthophonistes d'Afrique francophonie (FOAF), organise du 20 au 22 août son premier congrès à Lomé.

Voyage d'évaluation en Europe

Sport

Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers, a débuté la semaine dernière une tournée en Europe.