Remords

23/05/2018
Remords

L'opposition est peut-être passée à côté de son destin

Les opposants ont-ils des regrets, se demande mercredi Togo Matin. En septembre 2017, les députés de la majorité avaient adopté un projet de loi limitant le nombre de mandats présidentiels. L’opposition parlementaire avait boycotté le vote espérant ainsi obtenir au mieux le départ immédiat du chef de l’Etat, au pire l’impossibilité de se représenter en 2020.

Mais 9 mois après les début de la crise politique, certains opposants se demandent s’ils n’auraient pas mieux fait de voter le texte.

Informations complémentaires

Togo Matin N°318.pdf 1 005,90 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.