République de partis

03/03/2014
République de partis

L’échange de courriers entre Jean-Pierre Fabre et le chef de l’Etat est largement commenté par les journaux parus lundi.

Du côté des titres favorables à l’opposition, la réponse adressée par Faure Gnassingbé ‘ferme la porte à tout dialogue sur les réformes de l’APG’ (Liberté). ‘Roublardise et absence totale de bonne foi ‘, renchérit Le Correcteur. L’Assemblée nationale n’est qu’une parade du président ; les dés semblent pipés à l’avance’, affirme Le Courrier de la République.

Mais pour les autres journaux, l’analyse est différente. Au Combat du Peuple, on soutient la position de M. Gnassingbé : l’Assemblée est  bien le lieu où les réformes doivent être discutées. ‘Autrement, le Togo risque de devenir la République des partis’, souligne l’hebdo.

Pour Nouvelle Opinion, la démarche de Jean-Pierre Fabre est tout simplement stratégique :  ‘Il n’a écrit au chef de l’Etat que pour quémander un dialogue entre le pouvoir et l’ANC, laissant aux carreaux les autres formations politiques’.

En rubrique Finances, Golfe Info annonce des ‘déballages en vue’ à Ecobank. Le Groupe traverse une crise où s’affrontent les actionnaires dont certains veulent la tête du directeur général.

A lire enfin dans Togo Presse, un article sur les appuis du Japon via le programme Kennedy Round. Le Togo reçoit depuis plusieurs années une aide en riz et en blé pour assurer la sécurité alimentaire et promouvoir des projets de développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.