Rester belle sans se mettre en danger

19/07/2016
Rester belle sans se mettre en danger

Prudence sur l'utilisation des cosmétiques

A travers les siècles et dans toutes les civilisations, les femmes ont toujours eu recours à des produits cosmétiques pour se rendre plus belles. Subissant l’influence des religions, des civilisations, du brassage des populations et surtout des médias, la cosmétologie en Afrique noire a progressivement abandonné ses caractères traditionnels basés sur le tatouage, l’utilisation des produits issus des plantes naturelles aux dépends de produits cosmétiques modernes, écrit L’Union paru mardi.

De nombreuses femmes africaines utilisent des crèmes pour se blanchir la peau. Mais la dépigmentation n’est pas sans dangers, souligne le journal car bien malin qui peut dire ce que contiennent les produits éclaircissants.

Informations complémentaires

L'Union N°933.pdf 2,23 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.