Rester belle sans se mettre en danger

19/07/2016
Rester belle sans se mettre en danger

Prudence sur l'utilisation des cosmétiques

A travers les siècles et dans toutes les civilisations, les femmes ont toujours eu recours à des produits cosmétiques pour se rendre plus belles. Subissant l’influence des religions, des civilisations, du brassage des populations et surtout des médias, la cosmétologie en Afrique noire a progressivement abandonné ses caractères traditionnels basés sur le tatouage, l’utilisation des produits issus des plantes naturelles aux dépends de produits cosmétiques modernes, écrit L’Union paru mardi.

De nombreuses femmes africaines utilisent des crèmes pour se blanchir la peau. Mais la dépigmentation n’est pas sans dangers, souligne le journal car bien malin qui peut dire ce que contiennent les produits éclaircissants.

Informations complémentaires

L'Union N°933.pdf 2,23 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.