Résultat sans appel

01/07/2014
Résultat sans appel

Le rejet par une majorité de député d’un projet de loi sur la réforme du scrutin et du mandat présidentiel est largement commenté par les journaux parus mardi.

Le texte a été rejeté par 63 députés sur 91, un résultat sans appel, souligne Forum de la Semaine. Info à lire également dans Togo Presse.

L’Union souligne les accords et désaccords entre députés de la majorité et de l’opposition.

‘Les députés UNIR et UFC exaucent le souhait de Faure Gnassingbé en rejetant les deux projets de loi’, titre Liberté. Actu Express, L’Alternative et l’Indépendant Express rappellent que ce sont les élus d’UNIR qui ont massivement voté pour le non.

Après ce vote, l’opposition est désormais réunie pour affronter le pouvoir afin d’exiger les réformes politiques, affirme L’Alternative.

Le Togo organisera en 2015 une conférence internationale sur la sécurité maritime. Une nouvelle victoire de la diplomatie togolaise, estime Le Messager.

Enfin, L’Alternative signale l’énorme prise réalisée il y a quelques jours par la brigade financière italienne : 47 tonnes de cannabis à bord d’un cargo battant pavillon togolais. Le Togo n’a rien à voir, ni de près, ni de loin, avec cette affaire. Seul le navire est immatriculé au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.