Service minimum

16/02/2015
Service minimum

Un langage de vérité qui ne plait pas à certains syndicalistes

Le remplacement de 4 représentants d’UNIR à la Commission électorale nationale indépendante illustre le malaise au sein du parti présidentiel, estime lundi Liberté. ‘La situation doit être vraiment grave pour que le prince soit obligé d’intervenir personnellement et changer ses yeux au sein de la CENI où se joue la grande partie des manœuvres de fraudes électorales’, écrit le quotidien d’opposition.

Golfe Info parle de ‘fébrilité’ à UNIR et son confrère Le Correcteur parle de ‘hold-up électoral’.

‘Embrouillamini à UNIR, la Céni sur une corde raide’, titre Le Combat du peuple.

Boycotter l’élection présidentielle, ce serait comme voter pour UNIR. C’est ce qu’aurait déclaré Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’ANC lors de l’une de ses tournées en région. L’information est à lire dans Le Correcteur.

Au chapitre social, la tension est toujours vive. Le Combat du Peuple reproche au Premier ministre d’avoir commis une ‘bourde monumentale’ en reprochant aux syndicalistes de ne pas assurer un service minimum dans les hôpitaux. Le Correcteur lui demande de présenter des excuses.

Arthème Ahoomey-Zunu n’a fait que constater une situation qui n’est pas acceptable.

La STT durcit le ton et se mettra en grève mercredi, signale Liberté.

La plaine de Djagblé va devenir une grande rizière grâce à un projet de 10 milliards de fcfa, indique Golfe Info. Une initiative qui devrait permettre le développement économique de toute la région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !