Solidarité de presque toute la presse

16/11/2015
Solidarité de presque toute la presse

Couverture tendancieuse de la part de plusieurs journaux hostiles au pouvoir

Les attentats de Paris sont des actes barbares, souligne lundi Togo Presse qui publie le message adressé par le président Faure Gnassingbé à son homologue français. ‘Faure Gnassingbé compatit à la douleur du peuple français’, ajoute Forum de la Semaine. Compte rendu à lire également dans La Lettre de la Kozah.

Indécent et c’est un euphémisme. C’est ainsi que l’on peut qualifier la couverture des évènements de Paris par Liberté. Ce journal ose comparer le carnage dans la capitale française (132 victimes) à la manifestation de protestation de Mango qui a fait 5 morts. 

‘Faure Gnassingbé qui joue à l’affligé devant le drame vécu par le peuple français et fait preuve de mépris à l’endroit de ses propres compatriotes victimes de sa gouvernance’, ose écrire ce quotidien proche de l’opposition.

Dans la même ligne, Le Correcteur indique que ‘Faure Gnassingbé reste un président qui préfère les animaux et la France à ses concitoyens’ !

En l’espace de 10 ans, le Togo est devenu le premier producteur-exportateur de ciment clinker dans la sous-région, note Golfe Info. Un résultat que l’on doit à l’arrivée d’investisseurs indiens.

Plusieurs grandes rencontres à caractère économique sont organisées cette semaine à Lomé, signale Togo Presse. Il y a une réunion des chambres de commerce africaines et européenne, une convention d’affaires et la tenue de la Foire de l’UEMOA.

Les Accords de partenariats économiques (APE) sont un crime économique contre les Etats de la Cédeao, y compris le Togo, affirme Liberté. Selon ce journal, ils devraient perdre des milliards en droits de douane.

‘Fin de course pour les Eperviers’, titre La Lettre de la Kozah. L’équipe nationale, éliminée dimanche par l’Ouganda, ne participera pas au Mondial 2018. C’est une désillusion totale, ajoute Le Correcteur qui pointe du doigt la responsabilité du sélectionner, Tom Sainfiet et du président du Comité de normalisation, Antoine Folly.

Togo Matin se félicite de l’échec des Eperviers. Cette élimination a au moins un mérite, celle de susciter une prise de conscience auprès du public et des professionnels que rien ne va plus dans le foot togolais. Une occasion de tout remettre à plat et de repartir à zéro.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.