Succes n’est pas une machine à fraude !

24/04/2015
Succes n’est pas une machine à fraude !

Certains candidats sont réfractaires aux évolutions technologiques

Forum de la Semaine, paru vendredi, salue la maturité des Togolais et des militants des différents partis politiques. La campagne électorale s’est déroulé dans le calme, note le quotidien.

Pour la Commission électorale, tout est en ordre pour un bon déroulement du scrutin, le fichier électoral et le dispositif de dépouillement, de collecte et de centralisation des résultats, indique Togo Presse.

La Céni a tenu rassurer les candidats sur la fiabilité du système ‘Succes’ qui viendra en appui au décompte des PV des 9.000 bureaux de vote, indiquent Forum de la Presse et L’Union.

‘Malgré le désaccord, Taffa Tabiou (président de la Céni, ndlr) tente de maintenir le Succes et a démontré sans convaincre hier à la rencontre que l’utilisation de ce mode ne viole en rien le code électoral’, écrit l’Alternative.

Son confrère Liberté – tous deux proches de l’opposition – doutent de la transparence du dépouillement et indique que le Cap 2015 aura sur le terrain le jour du vote 20.000 personnes ‘pour déjouer le système obscur Succes’.

Rappelons que Succes n’est rien d’autre qu’un logiciel sécurisé qui vient en appui au système classique et offre encore plus de garanties au dépouillement, mais certains candidats prétendent, à tort, que c’est une machine à fraude.

La plage de Lomé sera bientôt beaucoup plus propre grâce à la construction d’une usine se traitement des eaux usées, rapporte Togo Presse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.