Susceptibilité à fleur de peau

18/03/2015
Susceptibilité à fleur de peau

Biossey Kokou Tozoun

Deux organisations professionnelles, le Syndicat des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT) et le patronat de la presse togolaise (PPT) n’ont toujours pas digéré le fait de ne pas avoir été associés au code de bonne conduite signé vendredi dernier entre la HAAC (Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication) et la plupart des associations de médias.

Mercredi, le président de la HAAC, Biossey Kokou Tozoun, a expliqué qu’il n’y avait aucune volonté d’exclure qui que ce soit et que le SYNJIT et le PPT étaient naturellement les bienvenus.

La faute est imputable à l’imprimerie qui n’a pas fait figurer sur le document la totalités des signataires. Rien de grave donc.

Ce code de bonne conduite est une feuille de route qui est censée permettre aux journalistes de faire preuve d’objectivité, d’équilibre et d’égalité de traitement entre les candidats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.