Togo ragots

11/11/2015
Togo ragots

Des comportements qui portent atteinte aux journalistes professionnels

Biossey Kokou Tozoun, le président de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC), a dénoncé mercredi ‘les journaux qui mettent en cause impunément et sans preuves des personnalités ou de simples particuliers. Ces atteintes à leur dignité et à leur honneur sont scandaleuses’.

Il faisait référence à de récentes pseudo-enquêtes mettant en cause l’un des membres du gouvernement.

‘C’est une forme de charlatanisme médiatique dans l’altération des faits et des accusations fallacieuses, ceci en violation du code de la presse et de la communication et de la loi organique relative à la HAAC’, a déclaré M. Tozoun.

Violation de l’éthique et de la déontologie, c’est bien ce qui caractérise les articles quasi-identiques publiés récemment par L’Indépendant Express et ‘Panorama’. Les journalistes se sont rendus dans le village natal du ministre où ils ont découvert des ‘pratiques sataniques’. On épargnera au lecteur le reste des enquêtes rédigées par des individus qui ont manifestement besoin d’une assistance psychiatrique.

Cette affaire, n’est malheureusement pas la première du genre. Le fond de commerce de nombreux journaux et de la presse en ligne est de diffuser de fausses informations.  

Aux organisations professionnelles de dénoncer ces dérives.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.