Tout à gagner

28/09/2016
Tout à gagner

Retombées diplomatiques et économiques

Le Togo a tout à gagner du prochain sommet de l’UA à Lomé, estiment mercredi Vision d’Afrique, Fraternité et Dounia. Il y aura des retombées diplomatiques, mais également économiques avec la présence de plusieurs milliers de participants.

En décidant de boycotter le sommet de Lomé, le chef de l’opposition ne s’est pas attiré que des louanges, loin s’en faut. Dounia Le Monde et Le Magnan Libéré déplorent l’attitude du chef de l’ANC.

Liberté affirme que Faure Gnassingbé et Ali Bongo ont la volonté de s’éterniser au pouvoir ‘en bénéficiant de leur constitution respective qui leur confère un pouvoir à vie'. Le chef de l’Etat a assisté hier à la cérémonie de prestation serment du président gabonais.

Vision d’Afrique met en cause la société de TP CECO accusée d’avoir livré des routes de mauvaise qualité.

Forum de la Semaine revient sur l’étude présentée mardi concernant l’accès des Togolais au crédit. Le quotidien souligne que 60% de la population adulte a la capacité de bénéficier de financements via les banques ou le micro crédit. 

La chefferie traditionnelle n’est plus ce qu’elle était. C’est le point de vue du Magnan Libéré. Elle a perdu toute crédibilité. Les chefs n’ont plus aucune autorité sur leurs sujets et inversement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.