Travailleuses du sexe : rien de va plus entre ivoiriennes et togolaises

03/06/2011
Travailleuses du sexe : rien de va plus entre ivoiriennes et togolaises

Depuis le déclenchement de la guerre contre le régime Gbagbo en mars, de nombreuses Ivoiriennes ont trouvé refuge au Togo et, notamment, à Lomé. Pour gagner leur vie, certaines s’adonnent au métier de serveuses de bars.
Souvent qualifiées de « prostituées » ou de « voleuses de clients », elles ont mauvaise réputation auprès des travailleuses de sexe d’origine togolaise. L’Union, paru vendredi, a mené l’enquête sur ce conflit.

Informations complémentaires

L\'UNION N°400.pdf 1,62 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.