Trop peu de femmes au gouvernement

03/07/2015
Trop peu de femmes au gouvernement

Promesses de campagne

Francis Ekon, Gerry Taama et Agbéyomé Kodjo auraient bien aimé faire partie du gouvernement, mais le nouveau Premier ministre en a décidé autrement, assure vendredi L’Alternative. Du coup la déception est grande, mais l’amertume aussi, souligne ce journal.

Togo Réveil détaille les mesures annoncées par Komi Selom Klassou lors de son discours de politique générale.

L’Union salue la décision du gouvernement de s’engager dans le logement social. Les premières unités seront livrées en janvier 2017.

Dans Forum de la Semaine, une association de femmes déplore la très faible représentation de la gente féminine au sein de la nouvelle équipe. Selon la coordinatrice du GF2D, les promesses faites pendant la campagne n’ont pas été tenues.

Liberté entrevoit une ère de tension entre le Premier ministre et son ministre de l’Economie et des Finances. Selon le quotidien d’opposition, les deux hommes ne s’apprécient pas.

L’Alternative et Liberté accusent les autorités et Wacem d’être indirectement responsables du drame de Tabligbo. 5 personnes ont perdu la vie dans une cimenterie lors d’une explosion accidentelle.

D’ici 2018, 40% de la population togolaise devrait bénéficier d’un accès à l’électricité, indique L’Union.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.