Ultimatum à Moov

09/01/2015
Ultimatum à Moov

Cina Lawson

L’opérateur de téléphonie mobile Moov (Groupe Etisalat) a été condamné en septembre 2014 à une amende d’un milliard 300 millions de Fcfa par l’Autorité de réglementation des postes et télécommunications (ART&P).

Selon le cahier des charges signé en décembre 2009, 30% de la filiale locale devait être détenue par des personnes physiques ou morales togolaises. Or, l’actionnariat a été progressivement dilué à moins de 5%. C’est une violation flagrante  du contrat de licence, estime l’ART&P.

Le régulateur ne mâche pas ses mots : Moov a manifesté une volonté délibérée et persistante de se soustraire à ses obligations librement souscrites.

D'après L’Union, en vente vendredi, Cina Lawson, la ministre des Postes et de l’Economie numérique, a donné 5 mois à l’opérateur pour se mettre en conformité avec la législation.

Informations complémentaires

L'Union N°774.pdf 3,51 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.