Un an après

18/05/2011
Un an après

Première bougie pour l’accord de gouvernement RPT-UFC. Forum de la Semaine dresse un premier bilan mercredi qu’il juge médiocre. "Au delà du satisfécit général affiché par Gilchrist Olympio, la plupart de ses adversaires dans la vie politique togolaise considèrent que l'accord de collaboration RPT-UFC aura été un véritable fiasco, à la fois pour Gilchrist lui même, pour le mouvement démocratique togolais et pour le Togo", écrit ce quotidien.
Le Regard estime que cet accord a eu les effets inverses à ceux escomptés en redonnant du tonus à Jean-Pierre Fabre. "Fabre et ses compagnons du bureau de l'ANC sont perçus comme les symboles vivants du refus de l'embrigadement, de la clochardisation du peuple et de la servitude dans laquelle l'ordre ancien veut le maintenir avec la complicité éhontée de Gilchrist Olympio", estime ce journal.
La Dépêche ne partage pas ce point de vue et écrit que "La voie de l'entêtement ne conduit nulle part, pour ne l'avoir pas compris si tôt, Jean Pierre Fabre vient de l'apprendre à ses dépens avec la défection de son secrétaire général adjoint André Johson et des critiques de plus en plus acerbes viv-à-vis du libano togolais (Fabre)".
Enfin Liberté revient sur le vote de la loi sur les manifestations publiques au Togo. "Cette adoption, sans consensus préalable, traduit le mépris manifeste de Faure Gnassingbé pour le peuple togolais", souligne le quotidien d’opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.