Un gouvernement d'action

30/06/2015
Un gouvernement d'action

Fidèle à ses promesses

Le programme d’action du gouvernement s’organise autour de quatre axes fondamentaux dans l’esprit du projet de société du candidat Faure Gnassingbé, écrit mardi Forum de Semaine qui commente le discours de politique générale prononcé hier par le nouveau Premier ministre. 

M. Klassou a insisté sur l’inclusion économique et sociale, l’approfondissement des réformes économiques et l’intensification des grands travaux d’infrastructures, les réformes politiques et la décentralisation, souligne le quotidien.

Komi Klassou se veut très social, indique L’Union. Son discours et ses arguments ont convaincu les élus du peuple, note Le Médium.

Les journaux proches de l’opposition font une toute autre lecture de la prestation du chef du gouvernement devant les députés.

‘Les réformes politiques que promet le nouvel exécutif ont été enterrées depuis le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO tenu à Accra’, écrit Liberté.

Pour L’Alternative, le nouveau gouvernement n’est rien d’autre qu’une ‘équipe du désespoir. On se retrouve avec des pilleurs et de prévaricateurs de la République (…)’, peut-on lire. 

Les relations entre le Togo et le Maroc. L’Union revient sur la visite dans le royaume d’une délégation de chefs d’entreprises et de membres de la Chambre de commerce.

Le même thème est développé par le magazine Afrique Education.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.