Un homme violé par ses 6 femmes !

12/12/2013
Un homme violé par ses 6 femmes !

Les enseignants du primaire et du secondaire ont suspendu leur mouvement de grève, mais les commentaires vont toujours bon train dans la presse. Le Changement accable le ministre de l’Enseignement qualifié de ‘va-t-en- guerre’ ; son confrère Liberté redoute une instruction au rabais. Pas une ligne, en revanche, sur la part de responsabilité des syndicats dans la crise et sur leur comportement pour le moins contestable à l’égard de leurs élèves qu’ils ont incité à manifester.

Dounia Le Monde se félicite de l’annonce d’une trêve de 2 semaines qui pourrait favoriser un accord gouvernement/syndicats. Sentiment partagé par Echo du Pays.

Les journaux parus jeudi annoncent que les auteurs du rapport bidon sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé devront attendre février prochain avant de s’expliquer devant la justice. Les responsables du CST ont mis en cause nommément Bassayi Kpatcha.

Le Changement souligne que les signataires du ‘rapport’ ne sont pas solidaires pour défendre ce dossier au moment opportun, relevant le manque de cohésion au sein du groupe.

Incertitudes sur le démarrage du championnat de deuxième division. Dounia rappelle l’hostilité de certains clubs. Quant au Flambeau des Démocrates, il évoque un ‘imbroglio’ autour de la compétition.

Etonnant le fait divers rapporté par Le Bâtisseur : un homme a été violé par ses 6 femmes à Ogbadibo au sud du Nigeria.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.