Un immeuble qui a de l’emprise

16/02/2011
Un immeuble qui a de l’emprise

"Travaux d'infrastructures routières à Lomé, ce qu'on craignait est arrivé ; des forces rétrogrades bloquent l'exécution des travaux dans la capitale", annonce mercredi La dépêche.
Le journal assure que des « barons fortunés » s'opposent au projet de démolition de leur immeuble de quatre étages situé sur l'emprise de la voie en construction à Adidohadin.
Le Magnan Libéré précise de son côté que le bâtiment appartient à un riche commerçant. "Gado (c’est son nom, ndlr) nargue et défie l'autorité de Faure Gnassingbé", écrit le journal.
"Selon nos informations, l'immeuble de Gado a pris une portion de la route d'environ 15 mètres, mais on fait état de ce que le propriétaire aurait fait pression pour que son bâtiment ne soit endommagé et aurait demandé que la route soit repoussée de l'autre côté, ce qui n'est pas de nature à tranquilliser les riverains qui attendent de pied ferme ceux qui seront tentés de démolir leurs immeubles", ajoute Le Magnan.
Forum de la semaine signale le braquage d’un bus sur la route Lomé-Kévé lundi dernier.
"Les malfrats auraient tendu un piège au chauffeur pour l'obliger à s'arrêter ; une fois immobilisé, les braqueurs ont commencé à dépouiller les occupants de tous ceux qu'ils avaient, c'est alors qu'ils ont été surpris par une patrouille de la gendarmerie qui a réussi à abattre un des braqueurs", raconte le quotidien.
Le même journal lance un SOS concernant un étudiant dont le coeur serait "troué". "Kétégou Assamavi, étudiant en 2e année d'anglais a besoin de 10 millions de Fcfa pour être évacué sur la Chine pour des soins appropriés".
Liberté croit savoir que Gilchrit Olympio est remonté contre Faure concernant la mise en oeuvre de l'accord UFC-RPT. "Selon nos informations, M. Olympio, serait mécontent du statu quo et de Faure Gnassigné qu'il accuse de ne pas respecter ses engagements. Il envisage de prendre d'abord langue avec le ministre de l'Administration territoriale, Pascal Bodjona, et si le problème n'est pas résolu, il entend rencontrer le chef de l'Etat pour lui exprimer son mécontentement", peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.