Un mouvement infesté par une gangrène à relent politicien

28/11/2013
Un mouvement infesté par une gangrène à relent politicien

‘Les syndicats d'enseignants ne veulent pas céder dans le bras de fer avec l'Etat. Ils viennent à nouveau de lancer un mouvement de débrayage pour aujourd'hui et demain, malgré la poursuite des négociations avec le gouvernement. Signe que les enseignants n'ont pas la culture syndicale. Cette nouvelle grève de 48 heures prouve que ce mouvement est infesté par une gangrène à relent politicien’, peut-on lire jeudi dans Chronique de la Semaine. L’hebdo conseille aux autorités d’opter pour la fermeté.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°264.pdf 730,69 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.