Une belle aventure

02/06/2011
 Une belle aventure

TV2, la première chaine privée créée au Togo il y a 10 ans par Pitang Tchalla, ancien de la TVT et ex-ministre de la Communication à l’époque du président Gnassingbé Eyadema, a fêté mercredi son 10e anniversaire.
Un joli succès pour une station généraliste qui avait débuté dans de minuscules studios nichés au dernier étage de l’hôtel du 2 février dont le toit accueillait d’ailleurs l’émetteur.
Depuis, la chaine s’est professionnalisée et couvre près de 70% du territoire.
"Cela n'a pas été facile au début d'évoluer dans un pays où la parole n'était pas libre, mais nous nous félicitons qu'aujourd'hui avec les efforts du président Faure, la liberté de ton est totale, ce qui nous a permis d'évoluer", se réjouit Ouro Bang'na Youwessodjo, le directeur de TV2.
« La deuxième », comme on l’appelle au Togo, n’est désormais plus seule. Depuis une décennie, le pays a vu éclore de nombreuses stations locales.
« Cela ne nous fait pas peur, c’est au contraire stimulant », explique Ouro Bang'na Youwessodjo, qui promet pour les mois à venir des programmes « accrocheurs » plus nombreux et de meilleure qualité.
Reste que les chaines privées au Togo sont confrontées à l’étroitesse du marché publicitaire et à la concurrence des programmes satellitaires.
TV2 emploie une cinquantaine de collaborateurs, journalistes, techniciens et commerciaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.