Une décennie plus tard

05/02/2016
Une décennie plus tard

La route a été longue, mais les perspectives se profilent

Comment se porte le Togo 11 ans après la mort du président Gnassingbé Eyadema ? Question posée vendredi par L’Eveil de la Nation et réponse dans les colonnes du journal : ‘L'avenir du Togo avec Faure Gnassingbé ne peut donc qu'être porteur de bonnes initiatives, pour non seulement le bien-être des populations, mais aussi le développement du territoire tout entier.’

L’Alternative évoque un possible remaniement du gouvernement. Mais aucune information sérieuse ne permet d’accréditer cette hypothèse. L’hebdo s’en tien à des généralités ; pure spéculation.

Des nouveaux préfets ont été nommés en conseil des ministres. Liberté en est convaincu, cette mesure s’inscrit dans la préparation des élections locales. 

‘Lorsqu’on observe les préfectures où les galonnés ont été parachutés comme préfets, ils se révèlent être des coins où l’opposition dispute l’électorat au pouvoir’, peut-on lire.

Forum de la Semaine évoque la rencontre entre Faure Gnassingbé et le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest. L’entretien a porté sur les élections présidentielles à venir dans la région et au-delà. Les électeurs du Bénin, du Ghana et du Niger, notamment se rendront aux urnes en 2016.

Le directeur général de la compagnie d’électricité et son adjoint ont été virés jeudi. L’info est à lire dans L’Alternative et dans L’Union. La CEET accuserait un déficit de plus de 35 milliards de Fcfa, assure Liberté.

L’OTR a voulu clarifier les choses en indiquant que la taxe d’habitation n’était pas encore d’actualité souligne L’Eveil de la Nation. ‘Dans tous les cas, la mobilisation des recettes fiscales est le moyen privilégié pour financer les dépenses publiques’, rappelle opportunément ce journal. 

Mais L’Alternative ne voit pas les choses ainsi et accuse l’OTR de ‘braquage fiscal’. Dans de nombreux pays de la région pourtant, la taxe d’habitation est une réalité. Elle sert à renforcer les services publics.

Liberté dénonce les manœuvres du ministre des Sports et de l’ancien président de la FTF pour favoriser la liste conduite par le colonel Akpovy à la prochaine élection de la direction de la Fédération. Elle aura lieu le 13 février. 

Sport encore avec la sanction qui a été infligée au Togo par la CAF pour son retrait de la CAF Femmes.

C’est à lire dans L’Eveil de la Nation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.