Une légitimité toute neuve

15/03/2010
Une légitimité toute neuve

« Faure a obtenu le 4 mars ce qu’il cherchait. Une légitimité toute neuve, qu’il ne doit ni à son parti, ni à sa famille, ni à son patronyme, mais à lui même », écrit lundi l’éditorialiste de Jeune Afrique ; un éditorialiste sévère à l’endroit de l’opposition togolaise. « Le candidat de substitution (Jean-Pierre Fabre, ndlr) a été incapable d’asseoir son autorité sur son propre parti et a été publiquement contredit par son représentant au sein de la Céni. Il s’est proclamé vainqueur dès le lendemain du scrutin avec plus des trois quarts des voix. Avant de rabaisser, trois jours plus tard, ses prétentions de 30% ».
Jeune Afrique consacre par ailleurs un dossier aux élections présidentielles au Togo avec ce titre : Que va-t-il faire de sa victoire ? ». L’hebdomadaire panafricain assure que les observateurs internationaux qui ont suivi le processus d’un bout à l’autre, jugent l’élection crédible ».
Le journal estime par ailleurs que l’avenir politique de Kofi Yamgnane est largement compromis. « (…) il lui sera difficile d’exister dans le paysage politique d’ici à la prochaine échéance, la présidentielle de 2015 », estime JA.

Jeune Afrique N° 2566 du 14 au 20 mars 2010

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.

Vol 714 pour Paris

Tourisme

C’est le moment de s’offrir quelques jours de vacances en Europe. La compagnie Brussels Airlines propose des tarifs canon au départ de Lomé.

Merci au président Faure Gnassingbé

Cédéao

Le président élu du Liberia, George Weah, a adressé lundi un message de remerciements à Faure Gnassingbé.