Vendredi dans la presse

22/06/2012
Vendredi dans la presse

Les excès de la presse privée contribuent à alimenter une tension artificielle au Togo. La lecture est journaux parus vendredi est, à cet égard, édifiante.

"Suite à la répression barbare des manifestations du collectif, les évêques du Togo très remontés contre Faure et ses argousins, décident de la fermeture de l'église d'Amoutivé dont les locaux avaient été gazés par les forces de l'ordre lors de la répression", écrit Le Correcteur. 

Son confrère, Le Canard Indépendant, par la « profanation de l'Eglise » (d'Amoutivé) par les gendarmes.

Dans même registre, Liberté évoque une "bavure policière" qui a suscité la réaction de la conférence épiscopale.

Plus mesuré, Forum de la Semaine annonce simplement la fermeture provisoire de la paroisse au public.

Toujours en rubrique politique, Togo Réveil souligne que les manifestations organisées par « Sauvons le Togo » ouvrent la concurrence au sein de l’opposition radicale.

Togo Presse indique que les autorités douanières ont reçu deux scanners mobiles pour l’inspection des conteneurs et des camions ; des équipements offerts par la Chine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.