Vendredi dans la presse

22/06/2012
Vendredi dans la presse

Les excès de la presse privée contribuent à alimenter une tension artificielle au Togo. La lecture est journaux parus vendredi est, à cet égard, édifiante.

"Suite à la répression barbare des manifestations du collectif, les évêques du Togo très remontés contre Faure et ses argousins, décident de la fermeture de l'église d'Amoutivé dont les locaux avaient été gazés par les forces de l'ordre lors de la répression", écrit Le Correcteur. 

Son confrère, Le Canard Indépendant, par la « profanation de l'Eglise » (d'Amoutivé) par les gendarmes.

Dans même registre, Liberté évoque une "bavure policière" qui a suscité la réaction de la conférence épiscopale.

Plus mesuré, Forum de la Semaine annonce simplement la fermeture provisoire de la paroisse au public.

Toujours en rubrique politique, Togo Réveil souligne que les manifestations organisées par « Sauvons le Togo » ouvrent la concurrence au sein de l’opposition radicale.

Togo Presse indique que les autorités douanières ont reçu deux scanners mobiles pour l’inspection des conteneurs et des camions ; des équipements offerts par la Chine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.