Vraies fausses discussions pour une impossible union

19/08/2014
Vraies fausses discussions pour une impossible union

Escroqueries en tout genre à la une des journaux parus mardi. Liberté et L’Alternative tentent d’accréditer la thèse que Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce, est impliqué dans des détournements de fonds à Ecobank Togo. De simples supputations sans fondements. 

Concernant l’affaire Abbas Youssef, Pascal Bodjona, l’un des inculpés, sera jeudi devant le juge. Les mêmes qui accusent Jonathan Fiawoo tendent de disculper Bodjona et parlent d’une ‘machination visant à l’écarter définitivement de la course à la présidentielle de 2015’ (Liberté). L’audition prévue permettra de dire s’il s’agit d’un acharnement politique ou pas, indique Actu Express.

Pascal Bodjona, Agba Bertin Sow et Loick Le Floch-Prigent sont accusés d’avoir soustraits à l’Emirati Abbas Youssef plusieurs dizaines de millions de dollars via un astucieux scam 419. 

Tractations au sein de l’opposition, ‘de vraies fausses discussions pour une impossible union de l’opposition’, estime Le Soleil.

Rien n’est prêt de s’arranger à la coalition Arc en ciel, souligne Forum de la Semaine qui observe que les divergences sont trop profondes. Ce groupement de partis fait preuve d’hypocrisie, ajoute Le Soleil.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.