Y'a pas le feu au lac

11/07/2012
Y'a pas le feu au lac

Les temps ont changé. Dans les années 90, la Diaspora togolaise, opposée au pouvoir de l’époque, parvenait à mobiliser plusieurs centaines de personnes lors de manifestations à Paris, Berlin ou Bruxelles. L’occasion d’attirer l’attention de l’opinion publique étrangère sur le triste sort du Togo. 

Avec les changements politiques les mentalités ont évolué. Le Libéral, paru mercredi, en donne une illustration avec un appel à manifester à Genève le 7 juillet dernier qui a rassemblé Place des Nations tout au plus une dizaine de protestataires, sympathisants du collectif « Sauvons le Togo ».

Informations complémentaires

Le Libéral N°80.pdf 2,17 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.