Y retourner malgré tout

22/07/2015
Y retourner malgré tout

Beyrouth, la capitale libanaise

Le Messager, en kiosque mercredi, publie le témoignage d’une jeune togolaise qui a travaillé deux ans au Liban comme employée de maison.

Elle dénonce des conditions de vie assimilables à de l’esclavage moderne : passeport confisqué par les employeurs, insultes, brimades, journées de travail de 17h, salaires versés avec retard, …

En dépit de ces conditions de vie et de travail épouvantables, elle n’exclut pas de retourner à Beyrouth.

Informations complémentaires

Le Médium N°181.pdf 3,42 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.