Y retourner malgré tout

22/07/2015
Y retourner malgré tout

Beyrouth, la capitale libanaise

Le Messager, en kiosque mercredi, publie le témoignage d’une jeune togolaise qui a travaillé deux ans au Liban comme employée de maison.

Elle dénonce des conditions de vie assimilables à de l’esclavage moderne : passeport confisqué par les employeurs, insultes, brimades, journées de travail de 17h, salaires versés avec retard, …

En dépit de ces conditions de vie et de travail épouvantables, elle n’exclut pas de retourner à Beyrouth.

Informations complémentaires

Le Médium N°181.pdf 3,42 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.