Y retourner malgré tout

22/07/2015
Y retourner malgré tout

Beyrouth, la capitale libanaise

Le Messager, en kiosque mercredi, publie le témoignage d’une jeune togolaise qui a travaillé deux ans au Liban comme employée de maison.

Elle dénonce des conditions de vie assimilables à de l’esclavage moderne : passeport confisqué par les employeurs, insultes, brimades, journées de travail de 17h, salaires versés avec retard, …

En dépit de ces conditions de vie et de travail épouvantables, elle n’exclut pas de retourner à Beyrouth.

Informations complémentaires

Le Médium N°181.pdf 3,42 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.