100 milliards à investir d’ici 2017

16/05/2013
100 milliards à investir d’ici 2017

Le Togo ne parviendra pas à atteindre en 2015 les OMD relatifs à l’eau potable et à l’assainissement. C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise, Bissoune Nabagou, lors d’une réunion technique à Lomé.

Le non respect du point d’atteinte n’est pas une fatalité, a souligné le ministre qui reste convaincu que les objectifs seront réalisables d’ici 2017. Une conviction renforcée par la politique de l’eau menée depuis plusieurs années avec la réalisation de nombreux forages équipés de pompes à motricité humaine et de mini systèmes d’adduction d’eau potable. 

Bissoune Nabagoua donné des chiffres. Le taux de desserte en est de 48% en milieu rural, de 37% en milieu semi-urbain et de 42,5%  en milieu urbain ; soit une moyenne nationale de 44%. 

En 2015, l’évolution devrait permettre d’atteindre respectivement 64%, 62% et 69% en milieu urbain. 

Mais avant d’atteindre ces résultats, le Togo devra entreprendre de lourds investissements estimés à plus de 100 milliards de Fcfa. Les autorités espèrent le soutien des bailleurs de fonds.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un immeuble s’effondre près de Kpalimé

Faits divers

Un immeuble s’est effondré mercredi près de Kpalimé (120km de Lomé). On ignore les raisons du sinistre qui a fait 3 morts et une dizaine de blessés graves

Les leçons de Bruxelles

Santé

Que retenir de la conférence internationale sur Ebola (intitulée de l’urgence à la guérison) qui s’est déroulée hier à Bruxelles en présence du Premier ministre togolais représentant le chef de l’Etat. 

La bonne gouvernance est un investissement d’avenir

Coopération

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu s’est entretenu mercredi matin à Bruxelles avec Nicholas Wescott, le directeur général pour l'Afrique du Service d'action extérieure de l'Union européenne (SEAE).

Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Social

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la STT.