100 milliards à investir d’ici 2017

16/05/2013
100 milliards à investir d’ici 2017

Le Togo ne parviendra pas à atteindre en 2015 les OMD relatifs à l’eau potable et à l’assainissement. C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise, Bissoune Nabagou, lors d’une réunion technique à Lomé.

Le non respect du point d’atteinte n’est pas une fatalité, a souligné le ministre qui reste convaincu que les objectifs seront réalisables d’ici 2017. Une conviction renforcée par la politique de l’eau menée depuis plusieurs années avec la réalisation de nombreux forages équipés de pompes à motricité humaine et de mini systèmes d’adduction d’eau potable. 

Bissoune Nabagoua donné des chiffres. Le taux de desserte en est de 48% en milieu rural, de 37% en milieu semi-urbain et de 42,5%  en milieu urbain ; soit une moyenne nationale de 44%. 

En 2015, l’évolution devrait permettre d’atteindre respectivement 64%, 62% et 69% en milieu urbain. 

Mais avant d’atteindre ces résultats, le Togo devra entreprendre de lourds investissements estimés à plus de 100 milliards de Fcfa. Les autorités espèrent le soutien des bailleurs de fonds.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes. 

Finance inclusive : avez-vous le bon profil ?

Politique

Le Fonds national pour la finance Inclusive (FNFI) a été lancé en janvier dernier et est opérationnel. Une Direction de Promotion de la finance Inclusive a été créée par décret et son opérationnalisation est en cours de réalisation. 

Anges conserve sa place de leader

Sport

Le championnat de D1 a repris samedi après plus d’un mois d’interruption pour cause de Coupe du Monde. 

L’engagement personnel de Faure Gnassingbé

Coopération

Le 17 juillet dernier, l'Union européenne a alloué près de 5 millions d’euros à la Cédéao pour lui permettre de créer une réserve alimentaire régionale.