13 janvier new look

14/01/2008
13 janvier new look

Les Togolais ont commémoré dimanche pour la première fois sous le signe de la "sobriété, du recueillement et de la réconciliation" le 13 janvier, la fête de la "libération nationale". Des offices religieux dans des églises et mosquées, ainsi qu'un petit défilé suivi des prestations des groupes folkloriques sur le boulevard des armées non loin du Camp général Gnassingbé Eyadéma ont marqué cette journée.

Le chef de l'Etat qui a assisté hier à un culte protestant au temple presbytérien d'Apégamé était également présent à ce défilé militaire. Le Premier ministre Komlan Mally, des membres du gouvernement ainsi que des députés assistaient au défilé."Le gouvernement a fait un grand pas en décidant cette année de célébrer dans la sobriété le 13 janvier", a déclaré à republicoftogo.com, un leader de l'opposition.

"C'est un bon signe, le fait de donner une autre couleur à cette fête.", a précisé un autre responsable de l'opposition.

Aucun déplacement des forces armées togolaises à Lomé comme les années précédentes. La journée a été commémorée dans la même ambiance dans les autres régions du pays.

La capitale togolaise était calme après ce défilé. Le leader de l'Union des forces de changement (UFC) Gilchrist Olympio qui séjourne à Lomé depuis jeudi a, de son côté, déposé une gerbe sur le site de l'assassinat de son père Sylvanus Olympio, après avoir assisté à une messe catholique dans une grande église de la ville.

Dans l'après-midi, le Palais des Congrès a accueilli un grand concert spirituel animé par le groupe Ivoirien Shékina.

Depuis l'arrivée au pouvoir au Togo de Faure Gnassingbé, les fêtes du 13 janvier ont perdu l'importance qu'elles revêtaient sous le régime du président Gnassingbé Eyadema (décédé en février 2005).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.