15.000 nouveaux emplois seront créés dans l'agriculture

13/04/2017
15.000 nouveaux emplois seront créés dans l'agriculture

Financements publics et privés

1.250 milliards de Fcfa seront investis dans les dix prochaines années pour accompagner le développement du secteur agricole. Un peu moins de la moitié proviendront d’investissements privés.

Le Programme d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN) prévoit d’injecter 75 milliards par an.

Les investissements publics se concentreront sur la réalisation d’infrastructures de production, le soutien à la planification et à la gestion des unités spatiales de développement agricole, le soutien à la formation agricole, au recours aux nouvelles technologies.

La stratégie est globale et prévoit aussi un accompagnement des producteurs : octroi de subventions directes, lignes de crédit, notamment.

Pour mobiliser les fonds privés, les pouvoirs publics entendent développer l’agro industrie et multiplier les agropoles à travers le pays.

Le PNIASAN devrait permettre la création de 15.000 nouveaux emplois directs. A terme, l’indice de pauvreté rurale pourrait passer de 55 à 27%.

Cet ambitieux programme table sur l’amélioration de la balance commerciale agricole de plus de 25% et une hausse de 10% du revenu moyen des exploitations familiales.

Au Total, 2 millions de Togolais sont concernés par cette nouvelle politique agricole.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.