2000 personnes à la plage

03/04/2010
2000 personnes à la plage

Près de 2000 personnes ont manifesté samedi à Lomé pour dénoncer le résultat de l’élection présidentielle du 4 mars dernier.
A l’appel de l’UFC et du FRAC (une coalition regroupant l’UFC et de petits partis d’opposition), militants et sympathisants ont suivi l’itinéraire habituel allant du quartier de Bé à la plage de Lomé, face à l’hôtel Palm Beach.

Le 20 mars dernier, les mêmes avaient défilé au même endroit.

L’UFC et le FRAC rejettent les résultats du scrutin affirmant que c’est Jean-Pierre Fabre qui à remporté l’élection, mais sans apporter des preuves chiffrées et vérifiées à l’appui.

M. Fabre s’en est d’ailleurs pris à la presse qui s’interroge depuis des semaines sur les raisons pour lesquelles le candidat refuse de fournir des éléments de comparaison entre les données de la Céni et celles de l’UFC
« Personne n’ira plus voter dans ce pays si la victoire du FRAC ne lui est pas restituée. Nous sommes dans une logique de résistance et nous irons jusqu’au bout », a encore déclaré le député de l’UFC.
D’autres intervenants se sons succédés à la tribune installée sur la plage.
Dahuku Péré, ancien cacique du RPT reconverti en opposant actif, a rappelé sa détermination « à verser son sang pour que le Togo soit libéré ».
Quant à Agbéyomé Kodjo, ancien Premier ministre du Général Eyadema, il a appelé les militants à une nouvelle marche samedi prochain ; même heure, même endroit.
Rappelons que la communauté internationale a reconnu la validité du scrutin au Togo qui a vu la réélection du président Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.