2010 : « Pas de symphonie inachevée »

13/05/2009
2010 : « Pas de symphonie inachevée »

Oui, le président Faure Gnassingbé doit être candidat en 2010 ! C'est la conviction de Nimon Patcha, le président du Mouvement de soutien au président Faure (MSF). Ce mouvement ambitionne de plébisciter Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2010.

##S_B##Republicoftogo.com : Comment comptez-vous soutenir Faure ?

Nimon Patcha :

L'idée de créer le MSF nous est venue après la tournée du président dans les différentes régions du Togo pour recevoir les vŒux de nouvel an de la population. Nous avons constaté une mobilisation exceptionnelle un peu partout. Nous avons entendu un président très soucieux du devenir de ce pays. Nous avons donc voulu créer un lien plus solide et permanent entre le président et le peuple togolais. Notre mouvement n'est pas une organisation politique ; il s'agit surtout d'accompagner concrètement le chef de l'Etat dans sa vision de développement du Togo.

Republicoftogo.com : Une organisation apolitique peut-elle jouer pleinement son rôle en soutenant le chef de l'Etat ?

Nimon Patcha :

Absolument. Nous allons mener des actions de sensibilisation et d'éducation de la population. Ensuite en aidant la population à monter des projets de développement dans chaque localité. Nous voulons faire en sorte que les jeunes apprennent à créer de la richesse par eux-mêmes, plutôt que d'attendre toujours que l'aide vienne de l'extérieur.

D'ailleurs nous bénéficions déjà de l'adhésion de beaucoup de nos compatriotes de la diaspora qui sont prêts à apporter leur savoir faire pour développer ce pays à travers des initiatives locales de développement. Grâce à nos démembrements, nous serons plus proche de la population et plus à même de relayer les idées du président.

 

Republicoftogo.com : La présidentielle se déroulera dans moins d'un an. Pour vous, le meilleur candidat, c'est Faure.

Nimon Patcha :

C'est évident. Nous allons Œuvrer pour le plébisciter pour un second mandat.

Cet homme a une vision pour son pays et il serait inconcevable de laisser cette symphonie inachevée.

La réconciliation nationale, les grands travaux, l'éducation, la santé et la modernisation du pays, tous ces grands chantiers doivent être poursuivis et amplifiés après 2010. Avec le président Faure, évidemment !

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.