6.500 hommes pour assurer la sécurité du scrutin

24/06/2013
6.500 hommes pour assurer la sécurité du scrutin

La FOSEL 2013, Force de sécurisation des élections, sera opérationnelle à l’occasion des législatives prévues en juillet prochain comme elle l’avait été en 2007 pour le scrutin législatif et pour l’élection présentielle de 2010.

Elle est composée de 6.500 hommes, dont 3000 policiers, 3000 gendarmes et 500 gardiens de préfectures. Sa mission est de maintenir le calme et de veiller au bon déroulement de la campagne électorale et du vote.

« Les hommes de la FOSEL ont bénéficié depuis septembre dernier de plusieurs cycles de formation grâce à l’appui du CICR et du HCDH. En janvier, nous avons procédé, avec le soutien du PNUD et de l’Union européenne, au recyclage de la totalité des membres de la FOSEL  dans 5 chefs lieux de région », a expliqué Têko Koudouwovo, le Commandant de cette unité et directeur de la Police nationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions.