6.500 hommes pour assurer la sécurité du scrutin

24/06/2013
6.500 hommes pour assurer la sécurité du scrutin

La FOSEL 2013, Force de sécurisation des élections, sera opérationnelle à l’occasion des législatives prévues en juillet prochain comme elle l’avait été en 2007 pour le scrutin législatif et pour l’élection présentielle de 2010.

Elle est composée de 6.500 hommes, dont 3000 policiers, 3000 gendarmes et 500 gardiens de préfectures. Sa mission est de maintenir le calme et de veiller au bon déroulement de la campagne électorale et du vote.

« Les hommes de la FOSEL ont bénéficié depuis septembre dernier de plusieurs cycles de formation grâce à l’appui du CICR et du HCDH. En janvier, nous avons procédé, avec le soutien du PNUD et de l’Union européenne, au recyclage de la totalité des membres de la FOSEL  dans 5 chefs lieux de région », a expliqué Têko Koudouwovo, le Commandant de cette unité et directeur de la Police nationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.