6.500 hommes pour veiller à la sécurité du scrutin

10/04/2013
6.500 hommes pour veiller à la sécurité du scrutin

Une force intégrée de 6.500 policiers, gendarmes et gardiens de préfecture va être créée pour assurer la sécurité lors des élections législatives. La FOSEL 2013, c’est son nom, sera placée sous la supervision de la Commission électorale nationale indépendante. C’est l’une des décisions prise mercredi en Conseil des ministres.

Les ministres ont également examiné un projet de décret fixant les modalités de répartition des sièges des députés à l’Assemblée. Cette répartition, précise le communiqué final est, avant tout, fonction du nombre de députés à l’Assemblée nationale, de la prise en compte des facteurs historiques, des exigences liées à l’unité et la cohésion nationale et de la nécessité d’une représentation adéquate et équitable des populations et des territoires. 

En conséquence, un critère pondéré axé de manière prépondérante sur la démographie et accessoirement sur la superficie de chaque circonscription électorale, respectivement pour 75 % et 25 %, permet de majorer le facteur démographique et de minorer le facteur géographique. 

Le Togo doit organiser dans les semaines qui viennent des élections législatives. Les opérations de recensement sont en cours.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.