65 autobus pour désengorger la capitale

08/11/2011
65 autobus pour désengorger la capitale

Depuis plusieurs années, les autorités caressent le projet de lancer un grand réseau de transports publics à Lomé. Une nécessité en raison de l’explosion démographique et de l’extension de la capitale. Une seule société privée – avec 2 bus – assure pour l’instant cette mission. Un peu mince. Pour se déplacer, les habitants ont recours au système D, aux taxis-motos ou aux taxis de ville. C’est cher et périlleux.

Le gouvernement entend aller vite. Un financement de 3,4 milliards de Fcfa a été obtenu de plusieurs établissements financiers togolais pour l’acquisition de plusieurs dizaines d’autobus.

Le ministre des Transports, Ninsao Gnofam (photo), s’envole mardi pour Beijing afin de réceptionner une partie de la commande. Des bus américains (Champion Bus Inc) fabriqués sous licence chinoise.

Lors de l’entretien accordé à Republicoftogo.com, le ministre évoque également une réforme du Code de la route. En projet, le port du casque obligatoire et l’interdiction de téléphoner au volant.

Republicoftogo.com: Enfin un réseau de transport public au Togo ; on l’attentait depuis longtemps !

Ninsao Gnofam : Restons modeste, ce n’est qu’un début. Le gouvernement vient d’acheter 65 autobus pour bâtir un début de réseau urbain. Je vais en Chine en compagnie d’une délégation de responsables de la Sotral et de commerçantes du Grand marché pour en prendre livraison.

Plusieurs dizaines de bus sont déjà en mer et devraient arriver en fin de semaine au Togo. Ils vont être utilisés pendant quelques jours par les très nombreux délégués prenant par à l'Assemblée paritaire ACP-UE (19-23 novembre) avant d’être mis effectivement en circulation commerciale.

Republicoftogo.com : Alors justement, il y a ceux qui prennent les transports publics et ceux qui conduisent. Pour ces derniers, le gouvernement concocte un nouveau Code de la route. Peut-on avoir des précisions ?

Ninsao Gnofam : Le Code de route togolais date de … 1936. Vous conviendrez avec moi qu’un toilettage est nécessaire.

Le nouveau Code comprend une partie législative qui définit les règles du jeu, les pénalités à appliquer en cas d'infraction, et autre une partie règlementaire.

Je peux vous citer en autres nouvelles dispositions, le port du casque obligatoire pour les engins à deux roues, l'interdiction formelle de l'usage du téléphone portable au volant, les surcharges, les stationnements gênants, etc.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.