87 députés dans la prochaine Assemblée

02/03/2013
87 députés dans la prochaine Assemblée

Le conseil des ministres, qui s’est tenu vendredi, a consacré une large partie de ses travaux à examiner des avants projets de loi relatifs aux prochaines élections législatives et locales.

Afin d’offrir tous les critères de transparence, le gouvernement a décidé de procéder à la révision de certaines dispositions du code électoral concernant, notamment, la présence des membres des bureaux de vote, le dépouillement des bulletins de vote, la lecture et l’affichage des résultats, la signature et la double transmission des procès-verbaux aux Céli et à la Céni. Des modifications seront également introduites concernant la proclamation des résultats provisoires par la Céni, la transmission des résultats provisoires à la Cour constitutionnelle.

Autre avant-projet discuté, celui du nombre de députés dans la future Assemblée. Il seront 87 au lieu de 91 comme envisagé. Le communiqué publié à l’issue du conseil souligne que ce chiffre « est le fruit de la combinaison des critères démographiques (...) tout en prenant en compte aussi bien les préoccupations de la classe politique, les observations des missions électorales que les réalités et contraintes budgétaires de notre pays ».

Le Togo doit organiser des élections législatives et locales dans les semaines qui viennent.

* Céni : Commission électorale nationale indépendante

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.