A CDG, Fabre pète les plombs

27/06/2013
A CDG, Fabre pète les plombs

C’est bien connu, Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC (opposition) ne supporte pas les journalistes qui ne lui sont pas favorables. Mercredi à l'embarquement du vol Air France devant relier Paris à Lomé, une altercation verbale a opposé M. Fabre à Jean-Paul Agboh Ahouélété, patron du magazine Focus Infos. L’incident, relaté par le Blog Togo Unir, a eu de nombreux témoins, scandalisés par l’attitude du politicien.

Quand on sait que ce même Jean-Pierre Fabre aspire aux plus hautes fonctions au Togo, cela ne manquera pas d’inquiéter les démocrates.

Jeudi, le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) ont dénoncé l"'agression verbale exercée par Jean-Pierre Fabre".

Lire l’article

Communiqué conjoint du CONAPP et de l’UJIT

(Relatif à l’agression verbale de Jean-Pierre Fabre de l’ANC sur le confrère Jean-Paul Agboh-Ahouélété de Focus Infos)

Le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) ont appris avec consternation et indignation l’agression verbale exercée par Jean-Pierre Fabre,  Président du parti Alliance Nationale pour le Changement(ANC) et membre du « Collectif Sauvons le Togo-CST » sur le confrère Jean-Paul Agboh- Ahouélété, Directeur de la Publication du bimensuel Focus Infos, le mercredi 26 juin 2013 au départ du vol Air France  de Paris à destination de Lomé.

Jean-Paul Agboh- Ahouélété

D’après le confrère, juste avant le décollage de l’avion, Jean-Pierre Fabre,  a quitté son siège  pour  venir  vers lui et  lui  signifia qu’il avait suivi son intervention dans l’émission « Afrique Presse » sur TV5, et que c’était un tissu de mensonges et de conneries. Jean-Pierre Fabre  poursuivit  en indiquant au confrère de faire attention que c’était  la première et  dernière fois  qu’il le mettait en garde et qu’il ne va plus admettre  l’air prétentieux et arrogant  avec lequel il faisait ses analyses.  

Le Conseil National des Patrons de Presse(CONAPP) et l’Union des Journalistes Indépendants du Togo(UJIT), condamnent vivement  cette agression verbale tendant à intimider le  journaliste ceci, en violation de l’article 26 de la Constitution Togolaise et tiendront pour responsable le leader de l’ANC de tout ennui qui arriverait au confrère Jean Paul Agboh-Ahouélété.

Le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) tiennent à préciser qu’aucun journaliste ne peut être menacé ni  agressé compte tenu de ses  points de vue  sur quelle que  actualité que ce soit, ou pour ses prises de position.

Il est inadmissible que ce soit un responsable politique, sensé protéger et   faire siennes les valeurs démocratiques dont la liberté d’expression et de presse, qui se livre à ce genre de comportements comparables à ceux d’un prédateur de la liberté  de  presse.

En cette période électorale où  tous les acteurs politiques, les institutions,  aussi bien  nationales qu’internationales ne cessent   d’œuvrer  pour un climat apaisé, l’UJIT et le CONNAP invitent les acteurs politiques à la courtoisie dans leur rapport avec la presse.

Le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) attachent du prix au libre exercice de la profession.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.