A l’Assemblée de jouer !

03/06/2014
A l’Assemblée de jouer !

Mgr Nicodème Barrigah

Les concertations politiques entre partis de la majorité et de l’opposition parlementaire, entamées il y a deux semaines, ont pris fin mardi soir avec l’adoption d’un rapport qui sera transmis au Premier ministre.

Réagissant au départ de certains délégués de l’opposition (ANC, ADDI, Arc-en-ciel-AEC) avant l’adoption du rapport final, Mgr Nicodème Barrigah, le ‘facilitateur’ désigné par les participants, a précisé que la question du mandat présidentiel et du mode de scrutin avait été à l’origine du clash.

Pas vraiment une surprise. Les opposants veulent limiter le mandat à deux termes de 5 ans avec rétroactivité pour barrer la route à une éventuelle candidature du président Faure Gnassingbé en 2015. N’yant pas obtenu satisfaction, les représentants de l’ADDI de l’ANC et d’AEC ont tout simplement claqué la porte.

Mgr Barrigah a précisé que ces discussions n’avaient pas pour vocation de se substituer aux institutions, notamment l’Assemblée nationale. Ce sera dons à la représentation nationale d’examiner les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Le Togo organisera en 2015 des élections présidentielles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.