A l’Oré du crépuscule

09/01/2015
A l’Oré du crépuscule

Djimon Oré

Il y a moins de deux ans, Djimon Oré était ministre de la Communication et soutenait avec enthousiasme la politique gouvernementale inspirée par le président Faure Gnassingbé.

L’aigreur est apparue chez ce professeur de CEG lors du remaniement post-législative de 2013 quand sa présence n’a plus été souhaitée.

Depuis, il a été exclu de l’UFC, son parti d’origine et a créé sa propre micro formation, le FPD.

Pour tenter de survivre politiquement, Djimon Oré en est réduit à faire épisodiquement quelques sorties médiatiques.

Nouvelle illustration avec ses déclarations du jour.

‘Le président Faure Gnassingbé manque de volonté et de courage politique dans le sens de l’intérêt général pour faire les réformes politiques avant les prochaines présidentielles’, a-t-il expliqué.

Pour l’ancien ministre, l’annonce de la création d’une commission sur les réformes ‘est une annonce au peuple togolais du règne séculaire de son clan à la tête du pays contre l’option de l’instauration de la vraie démocratie dont l’alternance est l’un des principes fondateurs’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.