« A l’UFC, nous n’avons pas de président fondateur ! »

05/06/2010
« A l’UFC, nous n’avons pas de président fondateur ! »

Le Frac, une coalition d’opposants qui ne reconnaît pas la victoire du président Faure Gnassingbé, a organisé samedi sa 11e marche de protestation depuis la publication des résultats de l’élection présidentielle du 4 mars.
Quelques centaines de sympathisants sur un itinéraire toujours identique entre le quartier de Bé à Lomé et la plage avec en tête de cortège Jean-Pierre Fabre (photo), le secrétaire général de l’UFC.
« A l’UFC, nous n’avons pas de timonier national ni de président fondateur. Nous fonctionnons avec les textes de loi que le parti s’est donné. Ainsi dit, toute personne hors la loi est soumise aux sanctions disciplinaires. Ces garde-fous figurent dans nos statuts et on se doit de les appliquer pour éviter la pagaille », a déclaré Isabelle Ameganvi, membre de l’UFC, qui commentait ainsi l’exclusion du parti de son fondateur, Gilchrist Olympio, pour avoir signé un accord de gouvernement avec le RPT.
Une exclusion qui, rappelons le, n’a pas de valeur juridique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.