« A l’UFC, nous n’avons pas de président fondateur ! »

05/06/2010
« A l’UFC, nous n’avons pas de président fondateur ! »

Le Frac, une coalition d’opposants qui ne reconnaît pas la victoire du président Faure Gnassingbé, a organisé samedi sa 11e marche de protestation depuis la publication des résultats de l’élection présidentielle du 4 mars.
Quelques centaines de sympathisants sur un itinéraire toujours identique entre le quartier de Bé à Lomé et la plage avec en tête de cortège Jean-Pierre Fabre (photo), le secrétaire général de l’UFC.
« A l’UFC, nous n’avons pas de timonier national ni de président fondateur. Nous fonctionnons avec les textes de loi que le parti s’est donné. Ainsi dit, toute personne hors la loi est soumise aux sanctions disciplinaires. Ces garde-fous figurent dans nos statuts et on se doit de les appliquer pour éviter la pagaille », a déclaré Isabelle Ameganvi, membre de l’UFC, qui commentait ainsi l’exclusion du parti de son fondateur, Gilchrist Olympio, pour avoir signé un accord de gouvernement avec le RPT.
Une exclusion qui, rappelons le, n’a pas de valeur juridique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.