A marche forcée

16/12/2012
A marche forcée

L’aile féminine du collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) a annoncé une nouvelle marche de protestation le 20 décembre. Isabelle Ameganvi, l’une des animatrices, a expliqué que le mot d’ordre de la manifestation consistait à dénoncer « la mal gouvernance, la vie chère et le chômage qui aggravent la précarité de la situation des femmes et pour exiger le respect de leur dignité ».

La plate forme politique du CST se résume depuis des mois à des rassemblements dans les rues de Lomé, mais ce rassemblement d’opposant refuse tout dialogue avec le gouvernement malgré des invitations répétées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).