A marche forcée

16/12/2012
A marche forcée

L’aile féminine du collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) a annoncé une nouvelle marche de protestation le 20 décembre. Isabelle Ameganvi, l’une des animatrices, a expliqué que le mot d’ordre de la manifestation consistait à dénoncer « la mal gouvernance, la vie chère et le chômage qui aggravent la précarité de la situation des femmes et pour exiger le respect de leur dignité ».

La plate forme politique du CST se résume depuis des mois à des rassemblements dans les rues de Lomé, mais ce rassemblement d’opposant refuse tout dialogue avec le gouvernement malgré des invitations répétées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.