ANC et Obuts pas hostiles au dialogue

15/08/2011
ANC et Obuts pas hostiles au dialogue

L’annonce d’une relance du dialogue politique faîte vendredi dernier en Conseil des ministres est largement commentée dans les états-majors des partis.

L’ANC « prend acte » mais pose ses conditions.

"Si le pouvoir nous appelle pour un dialogue et honore certains préalables comme le retour de nos députés à l'Assemblée nationale, nous irons », a déclaré le leader de ce formation d’opposition, Jean-Pierre Fabre.

Du côté d’Agbéyomé Kodjo (à gauche sur la photo), leader d’Obuts (opposition), c’est plutôt une bonne nouvelle.

« La situation politique de notre pays nécessite qu'il y ait un véritable dialogue afin que nous puissions mettre en place des institutions qui vont constituer le socle de notre démocratie", a expliqué l'ancien Premier ministre togolais.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, avait souhaité en début d’année enclencher une large discussion avec l’ensemble de la classe politique avant les échéances à venir, locales et législatives.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.