ANC et Obuts pas hostiles au dialogue

15/08/2011
ANC et Obuts pas hostiles au dialogue

L’annonce d’une relance du dialogue politique faîte vendredi dernier en Conseil des ministres est largement commentée dans les états-majors des partis.

L’ANC « prend acte » mais pose ses conditions.

"Si le pouvoir nous appelle pour un dialogue et honore certains préalables comme le retour de nos députés à l'Assemblée nationale, nous irons », a déclaré le leader de ce formation d’opposition, Jean-Pierre Fabre.

Du côté d’Agbéyomé Kodjo (à gauche sur la photo), leader d’Obuts (opposition), c’est plutôt une bonne nouvelle.

« La situation politique de notre pays nécessite qu'il y ait un véritable dialogue afin que nous puissions mettre en place des institutions qui vont constituer le socle de notre démocratie", a expliqué l'ancien Premier ministre togolais.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, avait souhaité en début d’année enclencher une large discussion avec l’ensemble de la classe politique avant les échéances à venir, locales et législatives.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.