ANC et Obuts refusent l’invitation de Pascal Bodjona

25/03/2011
ANC et Obuts refusent l’invitation de Pascal Bodjona

Les partis Obuts et ANC ont décidé de ne pas partciper à la réunion organisée vendredi par le ministre de l’Administration territoriale pour discuter d’un texte qui fait polémique, celui relatif aux manifestations publiques.
Pascal Bodjona avait proposé à la classe politique de débattre du projet de loi et de l’amender, le cas échéant.
La position de l’ANC, exprimée par Eric Dupuy, le secrétaire national, est la suivante : « Notre parti ne saurait participer à une discussion sur ce projet de loi si au même moment les manifestations pacifiques organisées par le parti pour demander son retrait pure et simple, sont violemment réprimées par les forces de l’ordre ».  
 
Pour Agbéyomé Kodjo, il n’est question ni de protestation dans les rues, ni de concertation, mais du retrait « sans délai d’un projet liberticide et anticonstitutionnel ».
En dépit des critiques formulées par certains partis d’opposition, le texte adopté récemment en conseil des ministres offre davantage de liberté aux organisateurs de manifestations. D’ailleurs, son élaboration a été suggérée par la Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’œuvre que l’on ne peut suspecter de manœuvre politique.
En outre, M. Bodjona s’est déclaré ouvert au dialogue pour modifier certains points du projet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.