Abass Kaboua critique l’initiative de Boko

10/02/2010
Abass Kaboua critique l’initiative de Boko

« L’initiative de Paris, je n’y crois pas ! François Boko est un petit frère pour moi. Quand il m’a appelé pour me faire part de son projet de réunir à Paris les candidats de l’opposition, je lui ai dit que c’était de l’argent gaspillé en billets d’avion et frais d’hôtels et qu’il fallait mieux l’utiliser à autre chose. Franchement, quel intérêt de se réunir à Paris quand on peut le faire à Lomé ». C’est ce qu’a déclaré mardi Abass Kaboua (photo), le président du Mouvement des républicains centristes (MRC), un parti qui se réclame de l’opposition modérée au Togo.
M. Kaboua s’indigne que les partis de l’opposition soient incapables de s’entendre, non seulement sur une candidature consensuelle, mais qu’ils passent leur temps à se faire des coups bas.
«Nous n’avons jamais cessé d’appeler à cette unicité de l’opposition sans jamais être écouté », regrette le dirigeant de cette formation.
En 2005, le MRC avait appelé à voter pour Faure Gnassingbé. Dans quelques jours, il donnera des consignes de vote pour le 28 février.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.

Fin de la visite du Premier ministre burkinabé à Pya

Diplomatie

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi à Pya (Nord du Togo) le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre de la transition au Burkina-Faso.

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.