Absence de compassion

18/02/2013
Absence de compassion

Le Mouvement M150 a exprimé lundi son «grand étonnement» après la publication «inopportune» d’un communiqué du Parti socialiste français.

«Il est surprenant qu’un grand parti comme le PS, qui plus est dirige l’une des grandes démocraties mondiales, se permette de prendre une position politique dans un dossier judiciaire, en cours d’instruction », déplore Basile Agboh, Coordonnateur du M150.

Le M150, qui entend défendre les valeurs constitutionnelles du Togo, appelle au respect des institutions, notamment judiciaires. 

«Les incendies qui ont ravagé plusieurs marchés du Togo ainsi que des édifices publics et privés ont gravement impacté notre économie en pleine relance, et jeté dans la désolation et l’incertitude des milliers de braves et courageuses femmes togolaises. Celles-ci n’ont eu de la part des Socialistes, aucune pensée ni aucun mot de compassion. Curieusement, au lieu de s’intéresser prioritairement aux victimes, le PS dans une démarche purement politicienne et au mépris du respect dû à l’instruction, a choisi d’être aux côtés des présumés auteurs d’actes aussi ignobles. C’est un choix que ce Parti a fait et qu’il devra assumer ; celui de faire la promotion de la violence politique et des attentats contre l’économie d’un pays ami », écrit M. Agboh.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Don de l'Arabie Saoudite pour le développement rural

Coopération

Le Togo et l’Arabie Saoudite ont signé mercredi à Lusaka (Zambie) un mémorandum d’entente concernant le programme saoudien de forage de puits et de développement rural en Afrique.

Femme fatale

Culture

Elle est de retour ! Valentine Alvares vient de sortir son nouveau clip sur le thème de la James Bond girl et du film d'espionnage.

Un Togolais illumine le Ghana

Diaspora

Le Togolais Charles Sena Ayenu, président d’Home Energy Africa, développe un projet de parc solaire au Ghana. Prochaine étape, le Togo.

Chasse aux contrefaçons

Santé

Le président de l’Ordre national des pharmacien s’est félicité mardi de l’engagement des pouvoirs publics à lutter contre la commercialisation de faux médicaments.