Accepter la défaite

29/07/2013
Accepter la défaite

Crédité de 19 sièges au Parlement, le Collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST) conteste les résultats provisoires publiés dimanche soir par la Céni. Les responsables de ce groupement d’opposants font le tour des radios pour dire tout le mal qu’ils pensent de l’issue des élections législatives. 

Invité lundi de Victoire FM, Raphaël Kpandé-Adjaré, à la tête d’une petite organisation de défense des droits de l’homme, a non seulement dénoncé les résultats, mais a tiré à boulets rouges sur les missions d’observation présentes le jour du scrutin.  

Au Togo, mais plus généralement en Afrique, quand un parti politique perd une élection, c’est qu’il y a forcément des fraudes. L’idée d’une défaite n’est jamais intégrée, ni acceptée. Oui à la démocratie quand on remporte une élection, haro sur la dictature quand on la perd.

L’argument du tripatouillage des urnes, l’appel à la mobilisation de la communauté internationale, les manifestations de rues et parfois les violences sont les vieilles ficelles utilisées par ceux qui ne sont pas encore prêts pour un véritable combat politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.