Accompagner le secteur informel

03/02/2014
Accompagner le secteur informel

Au Togo, comme partout ailleurs en Afrique, le secteur informel se développe dans l'anarchie et dans l'opacité la plus totale. Essentiel à la machine économique, créateur d'emplois, il échappe néanmoins à toute fiscalité, ce qui ne fait pas l'affaire du Trésor public et des opérateurs eux-mêmes qui se trouvent dans l’impossibilité d’accéder au secteur bancaire. 

Le business informel contribuerait à hauteur de 44% du PIB national.

Les autorités n'entendent pas le freiner ; elles souhaitent simplement l'organiser et mieux le contrôler. 

C’est la raison pour laquelle le chef de l’Etat a décidé de créer une Délégation à l’organisation du secteur informel.

‘Le gouvernement considère les acteurs du secteur informel comme des partenaires précieux pour l'économie nationale qu'il faut encadrer, organiser et assister en vue de favoriser leur ascension », a confié lundi Ingrid Awadé, nommée vendredi à la tête de la nouvelle structure.

Selon une étude menée par la direction nationale de la statistique et de la comptabilité nationale, ce secteur a généré en 2001 (derniers chiffres connus), une valeur ajoutée de 426 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Développer la chaîne de valeur agricole

Développement

La BAD est pionnière dans la création de zones de transformation de cultures de base au sein de 10 pays africains dont le Togo.

Il faut frapper les fumeurs au portefeuille

Santé

La fiscalité sur le tabac n'est pas dissuasive. Il faut augmenter les taxes et lutter face à une contrebande en plein essor.

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.