Accord dans la nuit sur le dispositif ‘Succes’

25/04/2015
Accord dans la nuit sur le dispositif ‘Succes’

Collecte, centralisation et traitement des résultats : la voie est libre

Dans la nuit de vendredi à samedi après des pourparlers marathon de plus de 6 heures, les acteurs de l'élection présidentielle - les candidats ou leurs représentants - sont parvenus à un consensus pour préserver le système de compilation, de centralisation et de transmission des résultats tel que conçu et développé par la Commission électorale (Céni). 

Toutefois ils ont convenu de la mise en place d'un comité d'accompagnement auprès de la Céni pour permettre aux représentants des missions d'observation et d'information électorale internationales (UA, Cédéao, Uemoa, OIF, Institut de Gorée et Censad) et aux représentants des candidats de suivre de manière soutenue les opérations de traitement et de publication des résultats. 

Il est en outre convenu que seuls les procès verbaux des résultats vérifiés par la Commission électorale font foi. 

Ce compromis préserve l'indépendance et les compétences de la Céni comme seul organe habileté à proclamer les résultats. Il correspond à la suggestion faite ces derniers jours par le gouvernement. Il a été négocié sous l'égide des mission d'observation et d'information électorale internationales, sous la coordination de l'ancien président libérien Amos Sawyer en présence des candidats Jean-Pierre Fabre (ANC) et Gerry Taama (NET), du ministre de l'Administration territoriale, Gilbert Bawara et des représentants des 3 autres candidats qui ont tous paraphé et signé le communiqué final. 

Cet arrangement clos ainsi le débat et les controverses suscités par le mode de centralisation et de transmission électronique des résultats appelé ‘Succes’.

Personne ne pourra contester les résultats provisoires publiés par la Céni.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.