Accord dans la nuit sur le dispositif ‘Succes’

25/04/2015
Accord dans la nuit sur le dispositif ‘Succes’

Collecte, centralisation et traitement des résultats : la voie est libre

Dans la nuit de vendredi à samedi après des pourparlers marathon de plus de 6 heures, les acteurs de l'élection présidentielle - les candidats ou leurs représentants - sont parvenus à un consensus pour préserver le système de compilation, de centralisation et de transmission des résultats tel que conçu et développé par la Commission électorale (Céni). 

Toutefois ils ont convenu de la mise en place d'un comité d'accompagnement auprès de la Céni pour permettre aux représentants des missions d'observation et d'information électorale internationales (UA, Cédéao, Uemoa, OIF, Institut de Gorée et Censad) et aux représentants des candidats de suivre de manière soutenue les opérations de traitement et de publication des résultats. 

Il est en outre convenu que seuls les procès verbaux des résultats vérifiés par la Commission électorale font foi. 

Ce compromis préserve l'indépendance et les compétences de la Céni comme seul organe habileté à proclamer les résultats. Il correspond à la suggestion faite ces derniers jours par le gouvernement. Il a été négocié sous l'égide des mission d'observation et d'information électorale internationales, sous la coordination de l'ancien président libérien Amos Sawyer en présence des candidats Jean-Pierre Fabre (ANC) et Gerry Taama (NET), du ministre de l'Administration territoriale, Gilbert Bawara et des représentants des 3 autres candidats qui ont tous paraphé et signé le communiqué final. 

Cet arrangement clos ainsi le débat et les controverses suscités par le mode de centralisation et de transmission électronique des résultats appelé ‘Succes’.

Personne ne pourra contester les résultats provisoires publiés par la Céni.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.