Accouchement aux forceps

16/09/2014
Accouchement aux forceps

10 sièges encore à pourvoir

Les députés tentent depuis la semaine dernière d’élire leurs représentants à la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

La Céni comprend 17 membres, tous désignés par l’Assemblée sauf un issu de l’administration. 

Cinq membres sont élus par la majorité parlementaire, cinq par l’opposition parlementaire, 3 sont désignés par les formations extraparlementaires et élus par les députés et enfin 3 sont issus de la société civile, mais également choisis par les membres de l’Assemblée nationale.

Les six représentants des partis ne siégeant pas au Parlement viennent d’être désignés. Il s’agit de Extase Akpotsui Adanou, Kolani Lardja, et de Tchalla Biao (entrant).

Concernant la société civile, les noms ont également été communiqués : Taffa Tabiou Issifou, Daté Yao et Nimon Batchassi (entrant).

Reste aux députés à se mettre d’accord sur les 10 postes à pourvoir.

Si du côté de la majorité présidentielle, il n’y a aucun problème, la situation est beaucoup plus compliquée dans les rangs de l’opposition parlementaire.

Le Groupe ANC-ADDI et AEC refuse l’idée d’accorder un ou des sièges à l’UFC accusé d’être devenu un parti de la majorité.

Les élus se trouveront mercredi pour tenter de dégager un consensus.

Le processus de renouvellement des membres de la Céni doit être bouclé au plus vite. L’élection présidentielle aura lieu début 2015.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.